Aller au bout de la nuit

« Aller au bout de la nuit, traverser des lacs gelés, escalader des montagnes, passer d’un arbre à un autre, éviter les grosses pierres, les animaux sauvages, les méchantes personnes, éviter les interrogatoires et surtout de ne pas regretter, ne pas ressentir la fatigue. Faire de la nuit une amie, une compagne, s’y laisser couvrir de sa poussière et de ses lassitudes. »

Au pays, Tahar Ben Jelloun.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑