Autrement c’est raté Michel Serres

IMG_6229Oui au désir mais avec respect.
Oui à la force mais avec douceur.
Oui au corps, mais avec l’esprit.
Oui à la prise, mais avec l’offrande, avec le partage.
Oui à l’altérité, mais il faut un accord.
Oui à la différence, mais il faut l’harmonie.
Autrement c’est raté. Il faut avoir de la patience, accepter la longueur du travail que suppose l’approche de l’autre, qui est toujours très différent ou très différente.
Être honnête, avoir de la probité, ne pas tricher, ne pas mentir.
Être très attentif à l’autre.
Se livrer au dialogue sans mensonge.
Autrement c’est raté.
Ne pas compter.
S’ouvrir à l’autre.
Souhaiter faire équipe avec l’autre.
Autrement c’est raté. »

Michel Serres L’amour, chronique du 14 février 2010

les interventions de Michel Serres sur France Info

La dépendance affective

Comme je le disais le bonheur nous appartient, c’est notre bol rempli que l’on partage avec l’autre.Il ne faut pas voir en l’autre quelqu’un qui va remplir notre bol s’il est vide. Le risque est grand alors de confondre amour et dépendance affective

Il faut être déjà heureux soi-même pour aimer

Overcome all ur fears, feel free to love

Un très bon Article de Maxime Gréau sur le sujet La dépendance affective  ou comment en finir

Aller au bout de la nuit

« Aller au bout de la nuit, traverser des lacs gelés, escalader des montagnes, passer d’un arbre à un autre, éviter les grosses pierres, les animaux sauvages, les méchantes personnes, éviter les interrogatoires et surtout de ne pas regretter, ne pas ressentir la fatigue. Faire de la nuit une amie, une compagne, s’y laisser couvrir de sa poussière et de ses lassitudes. »

Au pays, Tahar Ben Jelloun.

Aller vers l’essentiel

Voila encore 5 kg de livres donnés au associations, amis, certain obsolètes sur la programmation web ou d’autres agréables romans à lire

Je dit adieu à  toutes mes constructions mentales polluantes, a toutes mes  vérités, et mes croyances…C’est un travail  difficile,  il faut lâcher prise et faire le vide.

ps: et non le premier amour n’est pas le dernier 😉

IMG_0852.JPG

Couple et longévité

Pau  je sort du restaurant  la Goncha avec une amie et on rencontre une  fille qui enterre sa vie de jeune fille avant le mariage.Elle est déguisée cherche un bar, et soudain me pose le question: que faut il pour qu’un couple dure? Ah cette question! On ne peut pas répondre en 30 secondes dans la rue.

« Ne pas rester coller avoir une passion et si elle est partagée c’est mieux »

J’aurais pu dire beaucoup plus:

  • accepter nos différences
  • communiquer
  • être tendre
  • rire ensemble
  • dire je t’aime
  • entretenir le feu de la relation
  • ne pas avoir peur des conflits
  • trouver du temps pour deux quand il y a des enfants
  • se soutenir se faire confiance
  • c’est faire l’amour aussi

Un jour une amie me dit « je cherche une relation sans prise de tête » Je lui dit que les prises de têtes font partie de la vie qu’un couple vivace peut avoir des conflits, mais doit chercher a les résoudre.

 

El amor no se piensa se siente!

Rêve

La lande surplombe la mer bleu
La lune éclaire le reflet de tes yeux
Et les vagues viennent lécher la plage
Est ce le début d’un long voyage?

Ne dit rien ne dit pas

Je sens les embruns dans tes cheveux
Je sens ton souffle, je suis heureux
J’entends la musique des vagues
Je te prends par la main on part tout les deux
Nos empreintes ce dispersent en zigzag
Tel un serpentin joyeux

Nous sommes tous reliés

Vers la fin elle redevenait un enfant ma mére.Je l’écoutais à genoux dans ma tête parce que je l’aime.

Elle me disait :  »Peut être que je suis folle, mais le vent me fais peur, l’orage les éclairs. peut être que ce n’est pas bien de cette façon de réagir à tout, de vivre autant les choses, même si je me rend compte que je n’y peux rien. Ma volonté n’influe pas dans ces événements »….et la sa pensée s’en va s’en va…silence)

Elle reprend:  »Cependant je suis peinée car mon raisonnement à l’air d’excuser toute passivité devant les événements, comme si la peur me paralysait. Je me rend compte que je peux avoir des initiatives -bien sûr- un certain pouvoir sur les choses.
Mais je n’oublie jamais que les planètes nous gouvernent, que nous sommes dans l’univers et que en même temps en étant une si petite partie de l’univers nous sommes aussi l’univers en entier. »

Elle a su employer de beaux mots pour dire des choses qui la dépasse et j’ai puissé dans ses paroles comme dans l’eau d’un puits.

WordPress.com.

Retour en haut ↑