Nous sommes tous reliés

Vers la fin elle redevenait un enfant ma mére.Je l’écoutais à genoux dans ma tête parce que je l’aime.

Elle me disait :  »Peut être que je suis folle, mais le vent me fais peur, l’orage les éclairs. peut être que ce n’est pas bien de cette façon de réagir à tout, de vivre autant les choses, même si je me rend compte que je n’y peux rien. Ma volonté n’influe pas dans ces événements »….et la sa pensée s’en va s’en va…silence)

Elle reprend:  »Cependant je suis peinée car mon raisonnement à l’air d’excuser toute passivité devant les événements, comme si la peur me paralysait. Je me rend compte que je peux avoir des initiatives -bien sûr- un certain pouvoir sur les choses.
Mais je n’oublie jamais que les planètes nous gouvernent, que nous sommes dans l’univers et que en même temps en étant une si petite partie de l’univers nous sommes aussi l’univers en entier. »

Elle a su employer de beaux mots pour dire des choses qui la dépasse et j’ai puissé dans ses paroles comme dans l’eau d’un puits.

Maman

Maman,
Tu as été la plus douce des mamans
Celle qui a pris soin de nous quand nous étions enfants
Qui nous a vu partir sur les chemins de la vie
Qui a connu nos faiblesses et nos forces
Qui a su rester digne quand le vent tournait
Tu nous as aimés plus que tout au monde
Tu resteras dans nos cœurs comme une fleur
Qui ne fanera jamais
Repose en paix

Le bonheur

Le bonheur est simple . il est dans dans la vision d’un paysage, d’une fleur, des étoiles. Il est en nous, et ne dépend que de nous. Il faut gardez l’esprit ouvert à toutes les possibles.le bonheur n’est pas dans la possession ou dans la dépendance à quelqu’un, quand j’aime je me sens libre et sans peurs: libre d’aimer. Si je suis heureux seul  alors oui je peux partager mon bol de bonheur.

Le bonheur n’est pas dans les livres mais dans la vie, l’expérience et le partage.

WordPress.com.

Retour en haut ↑